Inter-Barça : déjà des retrouvailles pour Eto'o et Ibrahimovic

Le tenant du titre Barcelone se déplace chez l'Inter Milan, l'un des prétendants à sa succession, mercredi pour le choc de la 1re journée de la Ligue des champions, permettant ainsi aux buteurs en série Eto'o et Ibrahimovic, échangés durant l'été, de retrouver leur ancien club.Groupe EOpposé à la Fiorentina en ouverture de la C1, comme l'an passé, Lyon, conforté par un bon début de saison, a les moyens de se lancer idéalement. Surtout que l'OL, qui récupère Ederson, est optimiste sur les chances de participation de son buteur Lisandro et que, côté Italien, Mutu s'achemine vers un forfait. Mais même sans lui, les Florentins sont rugueux, à l'image de leurs débuts en Championnat où ils sont invaincus en trois journées. Et Gilardino est déjà en jambes. Pour mémoire, il avait inscrit un doublé l'an passé à Gerland (2-2).Dans l'autre rencontre du groupe, Liverpool, qui reçoit les Hongrois de Debrecen, devrait s'offrir une entame nettement plus tranquille.Groupe FLe Barça, se déplace d'entrée chez l'un des prétendants, l'Inter Milan, champion d'Italie mais qui n'a plus été roi d'Europe depuis 1965. Les deux clubs ne se sont plus rencontrés depuis l'édition 2002-2003 (2e phase de poules): le Barça avait alors pulvérisé l'Inter (3-0) au Camp Nou, avant de contraindre les Nerazzurri à un match sans but à Giuseppe Meazza. Accessoirement, ce premier choc marque les retrouvailles entre Eto'o (Inter) et Ibrahimovic (Barça), auteurs du chassé-croisé de l'été. Grippés dimanche contre Parme, Stankovic et Chivu devraient être rétablis contre le Barça, rassuré par les retours dimanche de Messi et Iniesta.L'autre duel du jour est 100% russophone puisque Kiev, fidèle de l'épreuve, reçoit les Russes de Kazan, qui la découvrent pour leur part.Groupe GInséparables, Stuttgart et les Rangers se retrouvent une nouvelle fois dès les matches de poule. Jusque-là (2003 et 2007), les deux clubs se sont à chaque fois imposés à domicile. Pourtant, les Allemands, 12e de Bundesliga malgré l'arrivée tardive du Serbe Zdravko Kuzmanovic (ex-Fiorentina) ne semblent pas au meilleur de leur forme et ont chuté samedi à Hambourg (1-3). Quant aux Ecossais, avec l'ex-Parisien Rothen, ils sont déjà en tête de leur championnat mais ont concédé samedi à Motherwell leur premier nul (0-0).La rencontre à Sánchez Pizjuán entre le FC Séville de Luis Fabiano, auteur d'un doublé samedi, et le petit Poucet roumain Unirea Urziceni, désormais entraîné par l'ancien défenseur de Chelsea Dan Petrescu, paraît moins alléchante.Groupe HEn apparence aisé, le déplacement d'Arsenal à Liège pourrait être compliqué par les absences du gardien Almunia, de l'attaquant Van Persie et du milieu Denilson qui viennent s'ajouter à celles d'Arshavin et Nasri. En revanche, Eduardo a été blanchi par l'UEFA et sera bien du déplacement au Standard de Laszlo Bölöni qui reste sur 15 matches sans défaite à domicile mais sera privé du jeune et expérimenté milieu Dufour.Dans l'autre rencontre, Alkmaar, qui n'a jamais perdu contre un club grec, a un coup à jouer au Pirée puisque l'Olympiakos qui vient de se séparer de son entraîneur georgien Ketsbaia... arrivé en mai!Mercredi (18h45 GMT):Groupe E: Liverpool (ENG) - Debrecen (HUN)Lyon (FRA) - Fiorentina (ITA)Groupe F: Inter Milan (ITA) - FC Barcelone (ESP)Dynamo Kiev (UKR) - Rubin Kazan (RUS)Groupe G: Stuttgart (GER) - Glasgow Rangers (SCO)FC Séville (ESP) - Unirea Urziceni (ROM)Groupe H: Olympiakos Le Pirée (GRE) - AZ Alkmaar (NED)Standard Liège (BEL) - Arsenal (ENG)


Les commentaires reflètent l'opinion des propriétaires
1 - Moly
fd9QUl My name is Moly, i am a funny girl. This post is fake, hahaha.


Ajoute commenatire
Nom :

Email :

Commentaire :