Le martyre du chien Mambo en procès à Perpignan

Le 10 août dernier, deux jeunes s'en étaient pris à un chien abandonné en l'aspergeant d'essence et en lui mettant le feu. L'une des deux personne impliquée comparaît ce mardi.

L'histoire avait suscité une vive émotion dans toute la France et même au delà des frontières. Le 10 août dernier dans le petit village d'Espira-de-l'Agly, un petit chien est aspergé d'essence puis enflammé. Manifestation d'habitants, forums sur internet, pétition (11 000 signatures)... en quelques jours le petit chien, baptisé Mambo, devient un symbôle de la maltraitance animale.
Des milliers de Français réagissent, parmi lesquels Alain Delon, Zinédine Zidane ou encore Michel Drucker.

Un mois après, l'un des deux accusés, une jeune femme de 22 ans soupçonnée d'avoir participé à cet acte de barbarie avec un mineur de 17 ans, comparait devant le tribunal correctionnel de Perpignan. L'autre personne impliquée, mineure, comparaîtra devant une autre juridiction pour ces faits.

«Nous plaiderons la peine maximale, a annoncé Maître Xavier Bacquet, l'avocat de la Fondation 30 Millions d'Amis qui s'est portée partie civile. Soit 2 ans de prison ferme et 30 000 euros d'amende, comme prévu par l'article 521 du Code Pénal».

Mambo est sorti d'affaire

Brûlé sur plus de 40% du corps, Mambo est aujourd'hui quasiment sorti d'affaire malgré l'importance de ses plaies.Toujours soigné en clinique vétérinaire, le petit chien rejoindra bientôt le domicile de sa nouvelle maîtresse, Dany Goizé, une bénévole de la SPA et restauratrice à Espira-de-l'Agly qui l'avait trouvé agonisant dans les rues du village le lendemain de son agression. Si Mambo est encore couvert de bandages, Dany Goizé a affirmé dans les pages de l'Indépendant qu'il « boit, s’alimente et remue la queue quand on s’approche de lui » à présent.

Les people se mobilisent pour Mambo

Pour Dany Goizé et son époux, l'engouement médiatique que suscite cette histoire et le procès qui commence est aujourd'hui quelque peu déroutant. Ils ont reçu à ce jour plus de 14 000 euros de la part de stars et d'anonymes, d'incalculables manifestations de soutien et ont dû s'habituer à parler devant des caméras. « L'équipe de 30 Millions d'amis est venue tourner un reportage toute la journée chez nous. Et pour le procès, nous avons été contactés par de très nombreuses associations, la fondation Brigitte Bardot, la S.P.A., et d'autres, qui nous ont annoncé leur présence. Plus de 700, peut-être 1000 personnes ! Drucker a envoyé un chèque de 800 euros », a déclaré Dany à l'Indépendant. Michel Drucker aurait même envoyé son propre vétérinaire pour soigner Mambo, qui échappa de peu à l'euthanasie.


Les commentaires reflètent l'opinion des propriétaires

Ajoute commenatire
Nom :

Email :

Commentaire :