Maroc: le roi nomme un nouveau gouvernement, le Premier ministre islamiste maintenu

alkhabar.fr Il aura mis plus de deux mois pour présenter son nouveau cabinet, après le départ de six ministres de son principal allié, le vieux parti Istiqlal, en juillet 2013. Le chef du gouvernement marocain, l'islamiste Abdelilah Benkirane, l'a finalisé mercredi soir. MON ACTIVITÉ Vos amis peuvent maintenant voir cette activité Supprimer X Le roi Mohammed VI a donc nommé, jeudi, un nouveau gouvernement conduit par le même Benkirane. La cérémonie officielle a eu lieu au palais royal de Rabat. Lâché par les ministre de l'Istiqlal, dont le parti lui reproche son «autoritarisme», Benkirane a fini par s'appuyer sur le Rassemblement national des indépendants (RNI), ennemi connu du PJD de Benkirane, en lui offrant plusieurs ministères, dont celui des Affaires étrangères, détenu jusqu'à présent par l'islamiste, Saâdeddine El Othmani. Il sera remplacé par Salaheddine Mezouar, le chef du RNI. Il est probable aussi que les islamistes lâchent les ministères de l'Economie et des Finances. On sait déjà que l'ancien ministre de l'Education, Mohamed El Ouafa, a lui été remplacé par Rachid Belmokhtar. Ce nouveau gouvernement dont l'annonce a été reportée plusieurs fois comprend six femmes, contre une seule dans l'ancienne équipe. alkhabar.fr le 10/10/2013


Les commentaires reflètent l'opinion des propriétaires

Ajoute commenatire
Nom :

Email :

Commentaire :