au moins huit morts dans un naufrage au Maroc

Nouveau drame de l'immigration clandestine, huit personnes, au moins, sont mortes samedi dans le naufrage d'une embarcation au large du Maroc. Le bateau transportait des dizaines de personnes, onze ont pu être secourues. Huit morts. Le bilan provisoire du naufrage d'une embarcation de type Zodiac au large du Maroc, à proximité de l'île de Perejil, pourrait s'alourdir. Sur les dizaines de passagers - peut être 42 selon certaines sources - onze ont pu être secourus, sept hommes et quatre femmes. Les autres demeurent disparus. «Selon le dernier bilan disponible, huit personnes sont mortes, un homme et sept femmes d'origine subsaharienne. Selon les premières constatations, une des femmes décédées semblait être enceinte», a indiqué une porte-parole du gouvernement régional de Ceuta qui n'était pas en mesure d'évaluer le nombre de disparus. Les recherches se poursuivent Selon une source sécuritaire à Rabat , «42 subsahariens illégaux se trouvaient à bord de l'embarcation». Les survivants ont été remis samedi matin par la garde civile espagnole à la marine royale marocaine qui les acheminait en milieu d'après-midi au port de Tanger (nord), selon une source sécuritaire marocaine. Le naufrage a eu lieu tôt samedi matin dans les eaux marocaines, à proximité de l'île espagnole de Perejil, près de l'enclave espagnole de Ceuta, au Maroc. Les secours ont été alertés par les clandestins eux-mêmes. Samedi, les autorités marocaines, la garde civile et les secours maritimes espagnols poursuivaient les recherches pour retrouver les autres passagers de l'embarcation. Un avion et un hélicoptère espagnols survolaient la zone depuis le début d'après-midi, a-t-on appris auprès du gouvernement régional de Ceuta.


Les commentaires reflètent l'opinion des propriétaires

Ajoute commenatire
Nom :

Email :

Commentaire :