La secrétaire d’Etat américaine reste sourde à l’appel de Bernard Kouchner

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner a déclaré dimanche que Hillary Clinton, à qui il avait écrit avec son homologue polonais pour solliciter la clémence des autorités américaines vis-à-vis du cinéaste Roman Polanski, leur avait répondu que cela regardait la justice américaine. Arrêté en Suisse, Roman Polanski pourrait être extradé vers les Etats-Unis, où il est poursuivi pour avoir eu en 1977 des relations sexuelles avec une lolita de 13 ans. 
Lors de l'émission Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le Doc’ Kouchner a rappelé la démarche de son homologue, le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski, et de lui-même: «Nous avons écrit à Mme Clinton pour lui demander son avis et elle a répondu que c'était quelque chose - ce dont nous nous doutions - qui regardait la justice», a-t-il déclaré. Les deux ministres avaient rédigé une missive commune «pour que la partie américaine demande à la Suisse de libérer Roman Polanski détenu en attente d'extradition, et pour qu'elle envisage la possibilité de recours au droit de grâce par le président Barack Obama». La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a rétorqué à la France et la Pologne que le cas du cinéaste franco-polonais Roman Polanski, incarcéré en Suisse sur mandat américain pour «relations sexuelles illégales» avec une adolescente, était du ressort de la justice, «mais c'est par le Département d'Etat que la demande d'extradition va passer», 
a indiqué le quai d'Orsay. Bernard Kouchner avait exprimé sa sympathie pour l'artiste et critiqué les circonstances de son arrestation alors qu'il venait participer à un festival de cinéma en Suisse.«Ça a été mal interprété», a-t-il assuré au sujet de ses prises de position très critiquées. M. Kouchner a redit son «admiration personnelle» pour le cinéaste. «Mais j'ai ajouté que la justice était la même pour tout le monde et là nous n'avons pas à prendre position», a-t-il précisé.


Les commentaires reflètent l'opinion des propriétaires

Ajoute commenatire
Nom :

Email :

Commentaire :